Hildegarde von Bingen compositrice
Musique

Hildegarde la musicienne

Après avoir fait un billet général sur Hildegarde de Bingen, intéressons-nous maintenant à Hildegarde la musicienne…

Hildegarde, la compositrice :

Outre les 77 œuvres musicales, réunies dans la Symphonie des harmonies des révélations célestes, son oeuvre la plus célèbre est une pièce morale : l’Ordo Virtutum (le Jeu des Vertus). La pièce comporte 82 mélodies où Hildegarde met en scène les tiraillements de l’âme entre le démon et les vertus. Ces œuvres constituent ainsi l’un des plus riches répertoires de musique médiévale.

Hildegarde de Bingen a écrit pour ses sœurs, des dizaines d’œuvres musicales et les a fait jouer dans des oratorios dont le but était de guérir les cœur et d’unir la communauté par la musique et le chant. Elle savait ainsi qu’un des meilleurs moyens de vivre la spiritualité était le chant : il transporte les âmes et unit la communauté dans une même harmonie.

Les chants poétiques inspirées des visions solitaires constituent ainsi de véritables hymnes à la vie, à l’amour, à la fécondité et à la femme.

« Celui qui chante ou joue d’un instrument participe avec tout son être à la musique qu’il diffuse. Il en va de même dans les soins du corps : qui s’applique à un régime alimentaire sain, prépare lui-même sa nourriture, veille à utiliser les aliments et les plantes aromatiques utiles à sa santé, ne se contente plus de manger : il entre dans une dynamique de « prendre soin » qui implique toute sa personne, il nourrit son être. » Hildegarde de Bingen

Malgré sa musique riche et innovante, Hildegard de Bingen n’avait pourtant pas été jugée digne d’être retenue par l’histoire. Grâce aux récentes et nombreuses recherches musicologiques sur les compositrices, cette figure de la musique médiévale est finalement valorisée pour son œuvre musicale.

A écouter :

Hildegarde de Bingen, l’invention de la « création au féminin » (France Culture)

A lire :

Hildegarde de Bingen : la voix sacrée (Portail Persée)

Sculpture d’Hildegarde de Bingen en page d’accueil : Daphné du Barry, sculpture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *