Naturopathie

Phytothérapie pour les règles douloureuses 4/4

Dans le billet précédent je vous avais parlé de l’aromathérapie qui est le fait d’utiliser des extraits aromatiques de plantes. L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie. Je vais d’ailleurs aujourd’hui consacrer mon attention sur l’utilisation des plantes dans le cas de règles douloureuses.

La phytothérapie utilise quant à elle l’ensemble des éléments d’une plante.

 

 

Et voici les infusions à faire avec les plantes suivantes dans le cadre de règles douloureuses :

  • Achillée (Achillea Millefolium) + Alchemille qui vont agir sur la progestérone. Ce sont des « progestérone-like ». L’alchémille est l’herbe aux femmes, la plantes des femmes par excellence. Son nom est proche « d’alchimie » car elle était aussi très prisée par les alchimistes par le passé.
  • Camomille
  • Chardon-Marie qui agit sur le foie
  • Valériane
  • Trèfle rouge qui bloque la trop grande production d’œstrogènes entre autres.
  • Fleur de framboisier

Le mélange de plantes (hors camomille et valériane) pour traiter le fond est plutôt à prendre en dehors des règles en cure de 2 à 3 semaines.

Outre ces plantes on m’a conseillée le fenouil et le gingembre.

Les tisanes sont à prendre en complément des huiles essentielles ainsi que de la pratique de Yin Yoga.

Si vous êtes sur Annecy, allez à l’herboristerie « Brin d’Herbe » qui pourra vous donner des conseils personnalisés. Et pour un soin encore plus personnalisé vous pouvez contacter Anne-Flore Laurec qui est naturopathe et saura vous conseiller sur la phytothérapie, les huiles essentielles, la nutrition à adopter.

A lire :

Histoire de l’Achillée millefeuille

Source Photo Page d’accueil : https://www.jean-paul.thouny.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *